EN: Madjer succède à Alcaraz, la FAF renoue avec le technicien local

EN: Madjer succède à Alcaraz, la FAF renoue avec le technicien local


La fédération algérienne de football (FAF) a confié à l'ancien joueur vedette des Verts Rabah Madjer, la mission de diriger la barre technique de l'équipe nationale en remplacement de l'Espagnol Lucas Alcaraz, renouant ainsi avec l'entraineur local six ans depuis le départ d'Abdelhak Benchikha.

 

Comme il fallait s'y attendre, la FAF a annoncé mercredi la désignation de Madjer (58 ans) à la tête des Verts au moment où l'équipe nationale a touché le fond en 2017 avec d'abord une élimination sans gloire dès le premier tour de la dernière Coupe d'Afrique des nations CAN-2017 au Gabon,  avant d'essuyer une amère élimination de la course pour le Mondial 2018 en Russie.

Rabah Madjer (86 sélections/ 28 buts) compte deux passages sur le banc des Verts en 1999 puis entre 2001 et 2002, dirigeant notamment les Verts lors de la phase finale de la Coupe d'Afrique des nations CAN-2002 disputée au Mali.

 

En dépit de l'absence d'un passé éloquent comme entraineur, Madjer a fini par "séduire" la FAF qui a renoué avec le technicien local, six ans après le départ d'Abdelhak Benchikha, démissionnaire en juin 2011 suite à la débâcle concédée à Marrakech face au Maroc (4-0), comptant pour les qualifications de la CAN-2012.

Depuis, l'instance fédérale sous la conduite de l'ancien président Mohamed Raouraoua a toujours privilégié la piste étrangère avec le défilement de pas moins de  cinq techniciens étrangers : Vahid Halilhodzic (2011-2014), Christian Gourcuff (2014-2016), Milovan Rajevac (2016), Georges Leekens (2016-2017) et Lucas Alcaraz (2017).


Les plus lus